8 janvier 2024

Depuis longtemps, des ministres ingénieux ont découvert que le titre du premier service divin dominical de janvier dans les Pensées directrices est la devise de l'année. La nouvelle année commence par la devise « La prière agit ! ». Et cela continue dès le dimanche suivant avec la série thématique : « Expérimenter la proximité de Christ ».

La foi en Jésus implique la certitude qu’il accompagne les hommes. Pour que celle-ci soit renforcée, les services divins du mois de janvier seront consacrés à la manière dont on peut expérimenter la proximité du Fils de Dieu. Pour commencer la nouvelle année, les services divins dans les communautés du monde entier se pencheront sur la devise de l'année.

La prière agit

Le texte biblique utilisé est tout aussi court que la devise de l'année, qui donne son titre au premier service divin du mois de janvier : « Priez sans cesse. » (I Thessaloniciens 5 : 17). Son contenu occupera les chrétiens néo-apostoliques plus longtemps encore cette année : Est-ce que je prie encore de la bonne manière ? Ma prière est-elle encore vraiment un dialogue avec Dieu ou est-ce que je ne fais que lui présenter mes souhaits et mes idées ? Le service divin donne des idées pour répondre à cette question :

  • L’adoration nous fait prendre conscience de la majesté et de la perfection divines.
  • L’action de grâces nous remémore les bienfaits de Dieu.
  • L'intercession relativise nos propres besoins et
  • notre prière commune renforce l’unité des frères et sœurs.

Faire l'expérience du service de Jésus

Nous n'arrêtons pas de servir et régner avec Christ avec la nouvelle année. Lors du deuxième service divin dominical du mois de janvier, les croyants se penchent sur la proximité de Jésus avec les hommes dans son service auprès d'eux, à travers l'histoire du lavement des pieds.

Jésus sert Dieu, le Père, et il a servi et continue de servir les hommes. « Car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait. » – Cette parole en Jean 13 : 15 nous fait comprendre : chaque croyant doit s'orienter à Jésus et servir Jésus et son prochain. Et ce, non pas par crainte ou dans l'espoir d'une récompense, mais par l'expérience de l'amour de Christ.

Faire l'expérience que Jésus connaît chacun

La base du troisième service divin dominical du mois de janvier est la rencontre de Jésus et du juif pieux Nathanaël : « D'où me connais-tu ? lui dit Nathanaël. Jésus lui répondit : Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. Nathanaël répondit et lui dit : Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël. » (Jean 1 : 48-49). Il faut faire comprendre aux croyants : Dieu a choisi chacun d'entre nous, de différentes manières, et il veut que chacun soit auprès de lui.

Jésus connaît les besoins de chacun, mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut plus prier. Il connaît les limites de ses élus et ne demanderait jamais l'impossible. Il connaît les possibilités des croyants et leur donne tout ce dont ils ont besoin pour accomplir sa mission à leur égard. Jésus connaît les cœurs des frères et sœurs en la foi par cœur – la bénédiction ne repose que sur ce qui est fait par amour. Et il connaît les différences entre les frères et sœurs. Mais il sait que cela ne peut pas empêcher l'Église de devenir une.

Sentir que Jésus-Christ est toujours là

Lorsque Jésus était sur la montagne avec les disciples et qu'il leur a donné l'ordre de mission, il leur a dit à la fin de manière réconfortante : « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28 : 20b). Cette parole sert de base au troisième service divin dominical du mois de janvier. Il a certes dit cela aux apôtres, mais cela vaut aussi aujourd'hui pour tous les croyants. Jésus a envoyé le Consolateur, le Saint-Esprit, et il est avec les croyants pour les fortifier et augmenter leur joie. On peut aussi le vivre dans la prière.


Photo : herlanzer - stock.adobe.com