11 décembre 2023

Des enfants autistes, des personnes à mobilité réduite et des réfugiés d'Ukraine – tous ont pu bénéficier de l'aide de NAK-Humanitas en 2022. Les chiffres et les histoires qui les sous-tendent peuvent être consultés dans le rapport annuel récemment publié.

« Ce sont des personnes comme vous, chers donateurs et donatrices, qui consacrent du temps, des connaissances, de l'expérience et des moyens financiers au profit d'autres personnes, qui les soutiennent et qui mettent ainsi en pratique les valeurs chrétiennes au quotidien », écrit Thomas Deubel, président du conseil de la fondation, dans la préface du rapport annuel.

La guerre sur son propre continent est un sujet de préoccupation

En termes de dons, nous avons reçu 45,2 % de plus que l'année précédente. « La raison principale », peut-on lire dans le rapport annuel, « en est l'augmentation des donations avec affectation spéciale, notamment pour l'Ukraine ». Plus d'un demi-million de francs suisses ont été comptabilisés à ce titre. De plus, des dons ont été faits explicitement pour les projets des crèches et du foyer pour enfants de NAK-Humanitas et pour les parrainages des enfants sur place. Ces dons avec affectation spéciale s'élevaient à près de 665 000 francs suisses.

Les dons non affectés se sont chiffrés à environ 1,4 million de francs suisses. En outre, des héritages de près de 96 000 francs suisses ont également été comptabilisés.

Aide d'intérêt général et aide humanitaire

La fondation se consacre principalement à l'aide d'utilité publique et humanitaire en Suisse et dans les pays desservis par l’Église néo-apostolique de Suisse. En tant qu'aide d'utilité publique, NAK-Humanitas soutient des projets sociaux et d’utilité publique et des institutions telles que des maisons de retraite, de soins, des foyers pour handicapés et des établissements médico-sociaux ou des centres d'accueil et de consultation pour les personnes dépendantes. Dans le cadre de l'aide humanitaire, la fondation participe à l'aide d'urgence et à l'aide à la survie dans les régions touchées par la guerre et les catastrophes.

Du centre Arud pour la médecine de l'addiction à l'association Zwüschehalt

44 projets en Suisse ont été soutenus par NAK-Humanitas en 2022, pour un montant total de plus d'un million de francs suisses. On en trouve des exemples dans le rapport annuel.

On y parle d'enfants atteints de troubles du spectre autistique qui sont aidés par des chiens spécialement formés. Ceux-ci peuvent aider les enfants à se sortir d'une situation d'urgence en les rassurant, en réduisant leur stress et en les réconfortant. NAK-Humanitas a soutenu ce programme de chiens d'assistance de la fondation Arthanis avec 10 000 francs suisses. NAK-Humanitas a également soutenu financièrement le Foyer Arabelle, un centre d'accueil pour femmes avec enfants en situation de précarité. Ils sont pris en charge sur place, mais aussi accompagnés lorsqu'ils sont à nouveau prêts à quitter la maison et à retourner à leur vie quotidienne. Ou des personnes dont la mobilité est réduite : NAK-Humanitas a soutenu l'association Transport Handicap Valais, dans le cadre de laquelle des chauffeurs bénévoles conduisent ces personnes chez le médecin, en thérapie ou autre, lors de l'achat d'un nouveau véhicule de transport.

Aider là où il y a urgence

Plus de 1,5 million de francs suisses ont été versés durant l'année sous revue pour l'aide d'urgence et la reconstruction dans les pays desservis par la Suisse néo-apostolique et d’autres pays, dont l'aide d'urgence en Ukraine.

En Moldavie, pays voisin de l'Ukraine, par exemple, NAK-Humanitas a financé des projets à Răzeni et Chişinău, où, entre autres, l'équipe de la crèche de BNA-Humanitas fournit des abris et le nécessaire aux personnes ayant fui l'Ukraine et assure un encadrement pédagogique adapté à l'âge des enfants.

Cette garderie à Răzeni est entièrement financée par NAK-Humanitas depuis six ans. Les enfants, dont certains sont issus de familles touchées par la violence, bénéficient ici de bonnes conditions pour leur développement futur grâce à une bonne alimentation, l'éducation, l'hygiène et diverses activités créatives et ludiques.

En Ukraine, NAK-Humanitas a soutenu durant l'année sous revue un projet de la coopérative Longo maï, qui aide les personnes déplacées à se construire une nouvelle vie dans la partie de l'Ukraine où elles sont actuellement en sécurité. Pour ce faire, des maisons abandonnées près de Nischnje Selischtsche ont été réhabilitées et la culture de légumes a été initiée.

En outre, durant l'année sous revue, NAK-Humanitas a également soutenu quelques projets de l'organisation partenaire néo-apostolique NAC SEA Relief, comme la construction d'un nouveau bâtiment scolaire à Putting Bato (Philippines) ou la reconstruction des régions touchées par le typhon Odette aux Philippines.

« Au nom de toutes les personnes que vous avez aidées par votre engagement et du conseil de la fondation, je vous remercie de votre confiance et de votre attachement », écrit Thomas Deubel, président du conseil de la fondation, dans sa préface. « J'espère que vous continuerez à soutenir notre travail à l'avenir. », écrit-il en conclusion.